Société Rélot Frères

LE BROCHET

LE BROCHET

Sté Rélot

Nom scientifique : Esox lucius (Linné, 1758)
Classe : Poissons 
Famille : Esocidés 
Dénomination : Bec, bec de cannard, becquet, brouchet, grandgousier 

Description

Le brochet est caractérisé par un corps allongé et fusiforme, une nageoire dorsale unique très reculée et opposée à l’anale, un museau large et aplati (en bec de canard), une mandibule plus longue que la mâchoire supérieure, des dents (700) implantées sur le vomer, la langue, les palatins et les intermaxillaires.

Le jeune brochet présente sur les flancs des rayures obliques sur fond sombre qui, avec l’âge, se transforment en tâches oblongues et alignées longitudinalement.

La variabilité de l’espèce tient surtout aux colorations dépendant du milieu : le brochet est jaunâtre en eau saumâtre, verdâtre dans les lacs riches en végétation et presque noir en étangs très vaseux.

Une taille de 20 à 30 cm est couramment atteinte en un an. Les plus gros sujet peuvent atteindre 1,5 mètre pour 35 kilos.

Habitat et comportement

Le brochet est une espèce limnophile recherchant des habitats à bonne transparence et à couvert végétal dense.

On peut le rencontrer en rivière à salmonidés, dans les bras morts des cours moyens des fleuves, dans les lacs et les étangs.

Régime alimentaire

Adulte, il se nourrit de poissons vivants et peut devenir cannibale lorsque les proies se font rares.

Les alevins de plusieurs semaines possèdent une alimentation constituée essentiellement de larves d’insectes et de zooplancton.

Au bout de quelques semaines à la taille de 20-30 mm, ils deviennent rapidement ichtyophages. La croissance est rapide mais dépend de la disponibilité en nourriture. Le brochet peut absorber des proies représentant près de 50% de son poids.

Chez la taille adulte, certaines populations de brochets peuvent se nourrir en grande partie de leur propre production. Un certain opportunisme peut être observé par la consommation de grenouilles, d’écrevisses et de jeunes canards. Le principal compétiteur est le sandre. Ils ont un régime alimentaire similaire, mais ils n’exploitent
pas tout à fait les mêmes habitats : le brochet se cantonnant préférentiellement dans des eaux moins profondes que le sandre.

Reproduction

La maturité sexuelle apparaît vers deux étés voire un été pour les mâles et 3 étés pour les femelles.

Le brochet se reproduit de février à avril en fonction des latitudes (température 8-10° C).

La ponte est déposée dans des endroits peu profonds riches en végétation. Les prairies inondées (plus de 4 semaines) sont un lieu privilégié de frai. La ponte est fractionnée sur 2 à 5 jours.

La fécondité varie de 30000 à 45 000 ovocytes par kilo. L’incubation dure environ 10 à 30 jours.

A la suite de l’éclosion, les larves se fixent aux plantes aquatiques grâce à des glandes céphaliques et se nourrissent de leur sac vitellin.

Quelques jours plus tard, les alevins mangent des invertébrés ainsi que d’autres alevins.

Tarifs des poissons d'étang